Développement

Développement

Pourquoi ne pas développer un site avec un brief à base du design thinking ?

Le design thinking enseigne aux entreprises à instaurer un climat propice à l’innovation au sein de leurs équipes. Il est par exemple important de supprimer les sanctions qui empêcheraient de prendre des décisions risquées, parce que trop créatives. Il faut aussi pouvoir réunir des employés de différents pôles pour leur apprendre à innover à la façon du design. Cela passe par l’aménagement d’un endroit propre au projet : un local spécifique où toutes les idées sont partagées engendrera une meilleure productivité. Il est en effet important de matérialiser le projet en lui dédiant un espace. Le but est de motiver les employés à être toujours plus créatifs, éliminer l’impression d’une hiérarchie pour inciter ces derniers à avoir confiance.

Cette technique transposée au monde du développement, font exploser des cases.

Notre vision :

Black Arlequin pose une question qui va nous aider à comprendre notre état d’esprit  :

Pourquoi les sites d’aujourd’hui sont-ils en deux dimensions et non pas sur une sphère ?

Un site internet doit permettre à l’utilisateur de s’évader. Le cerveau améliore ses performances en se mettant partiellement en veille.

Un véritable site internet doit avoir comme but sur l’utilisateur, l’effet d’une brutale déconnexion.

Un site internet doit faire pouvoir provoquer la paix entre les deux réseaux de neurones du cerveau humain, le « réseau par défaut » et le « réseau exécutif » qui se disputent nos ressources attentionnelles.

En effet, lorsque ces dernières ne sont pas monopolisées par l’analyse active de notre environnement, elles se tournent immédiatement vers une activité cérébrale plus interne : en un mot, elles rêvassent !

Depuis longtemps, le « réseau par défaut », identifié par Marcus Raichle en 2001, fascine les chercheurs, car il manifeste une activité lorsque son propriétaire semble au repos total. Ce qui l’a fait être associé aux sphères intimes et privées de l’individu : la perception de soi, les souvenirs, l’imagination, la pensée…, bref, c’est cette part de notre cerveau qui rêvasse.

Chez Black Arlequin nous proposons des stratégies marketing qui se basent sur le un développement de site internet qui prend en compte le fonctionnement du cerveau humain.

Bref, si, comme l’écrivent les chercheurs, « le cerveau a horreur du vide et ne reste jamais sans rien faire, pas même durant un dixième de seconde », c’est aussi parce qu’il est capable de se déconnecter en partie, cette fonction pause assurant une meilleure concentration. Cette fonction « pause » doit s’enclencher pendant la lecture de notre site pour ainsi faire surface à la fin avec le bouton « call to action »

Nous avons tous à y gagner : L’utilisateur surf « rêvasse » grâce à notre site pour et pense à arrêter son activité lorsqu’une action tournée vers l’extérieur est entreprise.

Bien entendu nombreux seront ceux pour sur qui cette « fonction pause » ne fonctionnera pas.

Les entreprises qui pensent design misent énormément sur l’expérience ; elles n’hésitent pas à se lancer et n’ont pas peur de l’échec. Nous aussi !